Direction scientifique


Bénédicte Boisson

Maîtresse de conférences en études théâtrales au département des Arts du spectacle de l’Université Rennes 2, membre d’Arts : pratiques et poétiques (UR 3208). Elle est également chercheuse associée à l’UMR Thalim (CNRS, Université Sorbonne Nouvelle, ENS). Son doctorat sur la co-présence a initié ses recherches – entre esthétique, anthropologie et analyse de spectacles – sur l’expérience esthétique, les formes scéniques contemporaines et la relation théâtrale aux XXe et XXIe siècles. Elle a publié divers articles à ces sujets et co-signé avec Alice Folco et Ariane Martinez, La Mise en scène théâtrale de 1800 à nos jours, PUF, 2015 [2010]. Elle a également publié avec Marion Denizot en 2015 chez Actes Sud Le Théâtre du Peuple de Bussang. Cent vingt ans d’histoire, qui a obtenu le prix Georges Sadler de l’Académie de Stanislas (Nancy) dans la catégorie « Histoire, Essais ».

Laure Fernandez

Chercheure en arts du spectacle. Depuis son doctorat qui proposait une approche de la théâtralité dans les arts visuels, son travail – à la croisée de l’esthétique, de l’histoire et de la théorie des arts – porte sur les scènes contemporaines (théâtre, danse, performance) et les transferts artistiques. Associée à l’UMR Thalim (CNRS, Université Sorbonne Nouvelle, ENS) et anciennement postdoctorante au département Drama, Theatre & Performance de l’Université de Roehampton (Londres) dans le cadre du projet international Curating the Ephemeral (dir. Adrian Heathfield), elle a également travaillé pour des institutions culturelles, en France et à l’étranger. Elle poursuit une activité d’enseignement, de direction de mémoires
et de diplômes en écoles d’art et de design, ainsi que de traduction et d’accompagnement rédactionnel, en particulier pour des artistes et des designers.

Eric Vautrin

Dramaturge au Théâtre Vidy-Lausanne, après avoir été enseignant-chercheur en arts du spectacle à l’université Caen-Normandie et chercheur associé à l’UMR Thalim (CNRS / Université Sorbonne Nouvelle / ENS). Aujourd’hui au croisement de l’accompagnement des artistes en création, de la médiation culturelle et de réflexions sur l’institution contemporaine, ses travaux portent sur les dramaturgies contemporaines à travers les redéfinitions du dispositif théâtral classique, les reformulations des fonctions sociales de l’art et les interactions, explicites ou non, entre représentations, spectateur·rice·s et société.